Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Couze-et-Saint-Front

par Bernard Stéphan 23 Avril 2018, 14:04 recherches rurales

Exemple de bâtiment de séchage d'un moulin à papier. Ici celui du moulin de La Rouziquer, musée du papier. (Ph.BS)

Mots d'Oc/ Villages d'Oc/ Couze-et-Saint-Front.- Nous voici au confluent de la Couze et de la Dordogne. La petite rivière qui prend sa source près de Boulliac a durablement façonné l'activité du village avec la très grande densité de moulins installés sur ses rives jusque récemment et en particulier les moulins à papier. En rive droite de la Dordogne l'arrivée du canal, et le creusement d'un port ont permis le transit des chargements de papier, de tanin, mais aussi du vin et la naissance du site de Port-de-Couze.

Le long de la vallée de la Couze des falaises calcaires bordent les tertres et sont souvent percées d'abris sous roche, les croses, voire de grottes plus profondes. Crose de l'occitan croso qui prend la forme de crouho en dialecte gascon pour désigner un creux, une cavité sous roche. On trouve aussi la forme croze avec un z. Ainsi sur la commune de Couze, la grotte de La Cavaille, grotte ornée de gravures pariétales, témoin d'une occupation préhistorique. Les parois de la grotte portent plusieurs gravures relativement estompées dont des silhouettes de mammouths, une tête de cheval et un bovidé. C’est en 1933 que les préhistoriens Fernand Lacorre et son épouse ont découvert cette grotte.

Bâtiment historique du moulin de La Rouzique. (Ph. BS)

Dans le bourg, le long de la petite rivière ; sont à voir les sites des moulins à papier. On observera attentivement le moulin de la Rouzique et on s'arrête sur le toponyme rouzique. Du verbe occitan limousin rousicar, ou du dialecte languedocien et sud Périgord rousigar, roumigar en gascon, pour ronger, mâcher. Par allusion aux chiffons, base du papier, qui étaient réduits en charpie par une machine qui agissait comme une mâchoire, elle rousiquait le tissu. D'où peut-être ce moulin de La Rouzique.

Guérite de l'octroi du pont à péage sur l'entrée du pont en rive gauche de la Dordogne. La guérite de rive droite a été également préservée. (Ph. BS)

Parmi les éléments patrimoniaux, on empruntera le pont sur la Dordogne qui fut longtemps un pont à octroi. On voit toujours, sur chaque rive, les guérites de l'octroi. Ne pas manquer l'église St Pierre (XIIè siècle) (seulement visible de l'extérieur) avec son clocher-mur à quatre baies campanaires et surtout son enfeu, cette niche typique, près de l'entrée, qui abrite un tombeau. A l'extrême est de la commune à Saint-Front, sur la colline qui domine la Dordogne chapelle de Saint-Front-de-Colubri en mémoire de l'évangélisateur du Périgord.

L'église romane (XIIè) a clocher-mur, fermée au public. (Ph.BS)
Près du porche de l'église romane cette niche est un enfeu, site d'inhumation probablement d'un ecclésiastique. (Ph. BS)

Parmi les lieux dits on note les toponymes Pécoral (de l'occitan pécouro, les crottins de brebis. Peut-être par allusion à une pâture à moutons), Les Cavards (peut-être à chercher avec l'occitan cavariè ou chavarè, le lieu des terriers) et enfin Font Blanque (par allusion à la fontaine des terres blanches).

C'est sur la Couze que sont construits les moulins à papier qui tiraient de l'eau l'énergie pour faire tourner leurs meules et machineries. (Ph. BS)

Le toponyme Couze-Saint-Front, en occitan, s'écrit Cosa e San Fron. Il renvoie à la rivière Couze et à saint Front, l'évangélisateur du Périgord. Il se prononce [‘kuʐɒ] [ʂɛ̃n’frũn] coujzo è chen frounn

* Cette chronique est un rendez-vous hebdomadaire de RVB (Radio Vallée Bergerac) diffusé sur 96,3 MHZ à Bergerac et alentours durant la saison 2017-2018.

Le bassin du port du canal à Port-de-Couze, qui fut le lieu de départ des embarcations pour l'aval, chargées de papier produit dans les moulins à papier de Couze, mais aussi du tanin extrait des forêts proches. (Ph. BS)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page