Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Periberry

Ethnologie, Berry, Périgord, Auvergne, Bergerac, Dordogne, Loire, tradition orale, mémoire paysanne, recherche sur le paysage, randonnées pédestres en Auvergne et Pyrénées, contes et légendes, Histoire.


Les dictons de mai

Publié par Bernard Stéphan sur 28 Avril 2021, 10:27am

Catégories : #traditions orales

En mai...  (réactualisé en 2021) Voici mai qui dans la tradition était à la fois le mois des fleurs, de la nidification, du pollen et aussi le mois de Marie. On entre en mai avec Saint-Jean-Porte-Latine (6 mai), un des cavaliers du froid. « S’il fait beau à la petite Saint-Jean/ Année fructueuse en froment», dit un dicton du midi. Et cet autre, dans les terroirs de céréales complète ainsi : «Quand il tonne en mai/ Espérance au grenier.» C’est encore cette année la lune rousse (du 12 avril au 11 mai) avec ce dicton auvergnat :«L’hiver n’est point passé/ Que la lune rousse n’ait décliné. »

Et vont bientôt arriver les saints de glace, Mamert (11), Pancrace (12) Servais (13), Boniface (14) dits « les quatre saints au sang de navet » qui peuvent amener froid et gelées tardives durant les nuits claires. Et viendra Saint-Didier le 23 mai, date disent les jardiniers, où l’on sème les pois et les haricots. C’est aussi la Saint-Urbain (le 25). « Passé Saint-Urbain/ Il ne gèle ni vin ni froment », dit un dicton du Berry. Et on ajoute en Beauce: «A la Saint-Urbain / Ton blé fait son grain ».

C'est l'Ascension le 13 mai, jour que l'agriculteur ne voit pas toujours d'un bon œil. Ce jour a la réputation de porter la pluie. « A l'Ascension toujours de l'eau/ Viendra tard si elle ne vient tôt », dit un dicton du Périgord. Et on ajoute même dans le Berry que s'il pleut ce jour-là, il pleuvra par intervalles durant les quarante journées qui suivent. Et on croit aussi en Bourbonnais que « Si le soleil brille le premier jour des Rogations/ Beau temps pour la fenaison. » Le premier jour des Rogations est le 10 mai, les Rogations couvrant les trois jours qui précèdent l'Ascension. 

Réputée pour ses qualités prophylactiques (ça reste à démontrer) la rosée de mai que l'on récoltait à l'aube jadis, a son cortège de dictons. Ainsi « Matin de rosée/ Fait les fleurs de mai ».

L’éphéméride renvoie à mai avec un important cortège de dictons. «Noces de mai/ Ne vont jamais», dit-on en Languedoc et on ajoute dans le Morvan «Avril pluvieux, mai venteux/ Rendent le paysan heureux.» C’est saint Maximin le 20 mai et on dit en Berry : «Passé la saint Maximin/ Il ne gèle ni blé, ni vin. »

Mais attention à saint Urbain (le 25), dernier saint de glace, avec ce dicton: «Passé saint Urbain/ Il ne gèle ni froment, ni vin».

Et on n'oubliera pas cette année Pentecôte le 23 mai avec ce dicton du Val de Loire: « Pluie à la Pentecôte/ Beau temps à la Trinité (30 mai) ». Mais attention, s'il pleut à la Trinité, un présage du Limousin veut que la pluie tombe six semaines durant.

Et on n'oubliera pas ce dicton des Monts de l'Ardèche: « Mai fait le blé/ Juin fait le foin ».

Et pour finir ce dicton creusois pour choisir dans sa garde-robe : « A l'Ascension, quitte les cotillons ! A la Pentecôte, débourre tes côtes ! A la Fête-Dieu (3 juin) , quitte tout si tu veux ! »

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents