Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Periberry

Ethnologie, Berry, Périgord, Auvergne, Bergerac, Dordogne, Loire, tradition orale, mémoire paysanne, recherche sur le paysage, randonnées pédestres en Auvergne et Pyrénées, contes et légendes, Histoire.

Issigeac

Mots d'oc, Villages d'oc / Issigeac.- Nous voici à Issigeac. Gros bourg médiéval construit sur un plan circulaire. Il n'est que d'observer une vue aérienne de cette cité pour appréhender le dessin des rues qui esquissent un plan en colimaçon alors qu'un boulevard fait le tour du centre-bourg, épousant les anciens remparts qu'on désigne en occitan par le mot barri.

On notera qu'un grand nombre de villes d'Occitanie ont ainsi des quartiers appelés barri ; construits à l'extérieur ou au pied des remparts, ainsi le quartier et le pont des Barri à Périgueux. Dans la mesure où une partie du rempart d'Issigeac est également suggérée par un fossé rempli d'eau, on se reportera au mot occitan valat qui désigne le fossé, le ravin ou la tranchée. Ce mot renvoie à la racine latine vallis : le rempart hérissé d'une palissade. On trouve la forme gascone barat qui a donné le mot baradit et qui renvoie au mot périgourdin barade pour désigner à la fois un espace fermée ou une haie, le verbe barar indiquant cette action de fermer.

Dans le bourg d'Issigeac ; un château massif s'impose, c'est une bâtisse du XVIIè siècle. Il fut résidence des évêques de Sarlat, construit sous l'épiscopat de l’oncle de l'écrivain Fènelon, qui lui-même y résida quelques temps.

Issigeac s'est fait une réputation avec sa foire aux paniers et son rendez-vous annuel des vanniers. Plusieurs d'entre eux ont même posé leurs outils à demeure ouvrant leur atelier permanent dans le village. On y trouve l'incontournable bouyricou que l'on prononce bouydicou dans certains coins du Périgord. Il s'agit du panier d'osier ou vime (osier refendu) (de l'occitan languedocien vimé ou bimé en gascon) qui était le panier de toutes tailles, à tout faire.

Autre originalité de ce bourg, c'est la présence, rare en Périgord, de maisons à pans de bois. Et parmi elles ; un chef d’œuvre, la Maison des Têtes (XVIè siècle). La partie originale de cette maison est le second étage, où l'appui des fenêtres se compose d'une pièce de bois moulurée, supportée par trois têtes grotesques représentant des hommes barbus coiffés à la mode du début du XVIè siècle.

Dans sa forme occitane le toponyme Issigeac s'écrit Sijac. Il se prononce [ʂi’za] siza.

* Cette chronique est un rendez-vous hebdomadaire de RVB (Radio Vallée Bergerac) diffusé sur 96,3 MHZ à Bergerac et alentours durant la saison 2017-2018.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Bernard Stéphan sur le portail Overblog

Commenter cet article