Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Periberry

Ethnologie, Berry, Périgord, Auvergne, Bergerac, Dordogne, Loire, tradition orale, mémoire paysanne, recherche sur le paysage, randonnées pédestres en Auvergne et Pyrénées, contes et légendes, Histoire.

SOS chapelle en Périgord

 A Montferrand-du-Périgord.- (actualisé en septembre 2012) J'ai déjà parlé de ce village à flanc de coteau dans la vallée de la Couze en Dordogne. Sans doute un des plus beaux villages du Périgord. La halle a été rénovée, les maisons aussi, le château, vieille forteresse du haut Moyen-Age commandait à la vallée et était une vigie au nord des possessions de la famille de Biron. C'est dans ce village que l'on pratique toujours, pour la fête votive de juillet, un très vieux jeu de quilles, le rampeau. A proximité du bourg, dans une falaise de la vallée a été mis à jour le site de l'homme de Combe Capelle qui reste une découverte de référence de la préhistoire.

Jusqu'au XIXè siècle il n'y avait pas d'église dans le bourg. L'église paroissiale était sise dans le cimetière, à huit cents mètres du village, sur le plateau, à proximité de la ferme du Planège. Cette chapelle existe toujours, récemment restaurée. Elle révèle une ensemble remarquable de fresques romanes et gothiques peintes entre les XVIIè et XVIIè siècles. Fresques lumineuses, vives, jouant dans les tons d'ocres, bruns, jaunes, fauves. L'église était vouée à Saint-Christophe qui reste le patron de la paroisse. Dans le coeur, une vaste fresque illustre une scène de la vie de Saint-Léonard dont son intercession pour la naissance d'un fils à Clotilde, ainsi viendra le futur roi Clovis.

On note la remarquable représentation de quelques animaux, symboles de quelques évangélistes. Ainsi le lion qui personnifie saint Marc et le taureau (sur la photo) qui est l'incarnation de saint Luc.

L'ensemble est à l'avenant. Flamboyant, lumineux, exceptionnel ! Alors on s'étonne, je m'étonne, qu'on puisse ainsi pénéter dans cette chapelle sans que les fresques ne soient le moins du monde protégées. On vient d'assurer la rénovation du lieu, pourquoi ne pas avoir placé un verre protecteur sur toute la partie inférieure des murs comme celà se fait ailleurs ? Mon SOS n'est pas lancé par caprice. J'ai visité à nouveau cette chapelle cet été, à quelques pas il y a la tombe de mes grands parents et arrières-grands-parents. Je trouve que la puissance des images qui ont traversé les siècles vaut un vrai geste de protection pour qu'elles passent encore longtemps... le temps.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos


Voir le profil de Bernard Stéphan sur le portail Overblog

Commenter cet article