Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Periberry

Ethnologie, Berry, Périgord, Auvergne, Bergerac, Dordogne, Loire, tradition orale, mémoire paysanne, recherche sur le paysage, randonnées pédestres en Auvergne et Pyrénées, contes et légendes, Histoire.

Mots perdus

Suite des mots perdus de mon village en Périgord

Anguille.- Lorsque ce n'est pas un poisson, c'est une pâtisserie. La pâte était roulée et devait former un long ruban sur lequel étaient étalés de la confiture ou des fruits. Le ruban ensuite roulé sur sa confiture ou ses fruits était déposé en escargot dans une tourtière. La cuisson se faisait à la cheminée, braises sous la tourtière et braises sur le couvercle. Cette pâtisserie se coupait en tronçons à la manière d'une anguille. Celle-ci avait une pâte très épaisse.

Bacot.- Cépage rustique. Il produisait un vin rapeux que l'on retrouvait dans de très nombreux terroirs au début du XXè siècle. On parle des vins de bacot par allusion à ce cépage quasiment exclusif dans de nombreux vignobles rustiques de bordures de la vallée de la Dordogne.

Barade.- C'est la haie. Le plateau de mes villages était quadrillé de "barades". C'était donc un paysage de bocages.  C'est avec "barar" le verbe occitan "fermer". La forêt Barade est-elle la forêt qui ferme les horizons ou la forêt fermée tellement elle est profonde et épaisse ? Eugène Le Roy a situé l'action de Jacquou le Croquant dans la forêt Barade sise en Périgord noir.

Bla spagne ou bla d'Espagno.- C'est le blé d'Espagne. Le nom du maïs dans le sud du Périgord.  Se souvenait-on par atavisme que le maïs avait été introduit en Europe, par Séville, vers l'an 1500 ?... Et qu'il était donc remonté d'Espagne vers le Périgord...

Calpre.- Nom local du charme, arbre des combes, grand producteur de bois de chauffage.

Cantou.- L'espace, dans la cheminée, de part et d'autre du foyer . Espaces suffisamment vastes pour y déposer un petit banc sur lequel on pouvait s'asseoir pendant les veillées pour se chauffer.

Collation.- Sorte de casse-croûte de l'après-midi, essentiellement en été. Il se prenait après la sieste et souvent avant la reprise des grands travaux, pendant la période chaude. Au plus chaud de l'été, il était constitué du trempe ou trempil. Bol de vin frais coupé d'eau, sucré, dans lequel on trempait des tranches de pain.

Galagière.- De galage (genêt). C'était l'enclos sauvage proche du hameau. Il avait pour fonction de fixer quelques éléments de la faune sauvage à proximité des habitations. C'est ainsi que les lapins de garenne y trouvaient le gîte, de même les grives à la saison hivernale. C'était le premier espace de chasse, le matin de l'ouverture de la chasse.

 Se poursuit ainsi la recherche des mots perdus des hameaux du Périgord méridional. Merci de m'aider dans cette collecte. Je recherche les mots perdus sur les cantons de Lalinde, du Buisson-de-Cadouin, de Beaumont-du-Périgord, de Monpazier et d'Issigeac.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Bernard Stéphan sur le portail Overblog

Commenter cet article