Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Baneuil

par Bernard Stéphan 17 Janvier 2018, 19:53 recherches sur le paysage

Mots d'oc/ Vilages d'Oc: Baneuil.- Aujourd'hui nous faisons halte Baneuil sur les coteaux de la rive droite de la Dordogne, pas très loin de Couze. Le village se repère de loin en raison de la silhouette du château fort qui domine les tertres. Mais ce village et le territoire de la commune sont marqués par une longue occupation, depuis le néolithique. Le château féodal atteste une succession de constructions du XIè au XIVè siècle. La partie la plus ancienne est la tour carrée du donjon féodal.

Dans la vallée, la commune est longée par le canal de Mauzac à Tuilières avec un chemin de hallage qui permet de randonner à pied ou en vélo. On passe à l'écluse de La Borie Basse où subsiste la maison de l'éclusier, et au pied des coteaux, la magnifique chartreuse de la Borie Basse. Arrêtons-nous un instant sur le toponyme Borie. On l'entend en occitan avec le mot borio ou boria que l'on retrouve avec bouorio en occitan du Rouergue. C'est la ferme, la métairie. Le toponyme Borie est très commun en Périgord mais aussi le patronyme sous la forme de Laborie ou Laborde.

Le coteau calcaire orienté au sud, vers la plaine, est classé en zone naturelle d'intérêt floristique avec une belle forêt de chênes verts. Cet arbre est l'euse en occitan (on prononce ousè) avec sa francitation qui donne l'eusier. On l'appelle aussi lo jarric ver (le chêne vert). Il y a en Dordogne un chêne vert classé parmi les arbres remarquables, âgé de 300 ans au moins, il se trouve à l'entrée du musée Vesuna à Périgueux.

A voir aussi dans le village de Baneuil, l'église Saint-Étienne qui est une église romane à clocher mur portant la cloche dans une niche. On notera, dans le chœur, deux colonnes aux chapiteaux ornés. L'un représente saint Daniel dans la fosse aux lions et l'autre un aigle entre deux griffons.

A subsisté à Baneuil, dans le bourg, un grand orme ou ormeau, ce qui est une rareté botanique depuis que la graphiose décime cette essence. L'orme qui en occitan se dit olme, oulmè ou ourmè a longtemps été un arbre des haies et de proximité des fermes.

Le toponyme Baneuil est un mot d'origine celtique, banna, benna, resté dans la langue occitane sous la forme bana, corne, pointe, il renvoie au lieu élevé et fortifié. Baneuil, dans sa forme occitane, s'écrit Banuèlh et se prononce [ba’nɛj] (baneï).

* Cette chronique est un rendez-vous hebdomadaire de RVB (Radio Vallée Bergerac) diffusé sur 96,3 MHZ à Bergerac et alentours durant la saison 2017-2018. On peut les retrouver en Podcast sur le site de la station RVB à l'adresse internet suivante: http://www.rvb-radio.com/

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page