Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Periberry

Ethnologie, Berry, Périgord, Auvergne, Bergerac, Dordogne, Loire, tradition orale, mémoire paysanne, recherche sur le paysage, randonnées pédestres en Auvergne et Pyrénées, contes et légendes, Histoire.

Nouveaux mots perdus

Mots perdus du Périgord.-  Voici quelques nouveaux mots perdus des villages du sud du Périgord. je suis toujours en recherche des mots perdus autour du thème des battages, du jeu de rampeau, de la pêche dans la rivière.

Galagière (n.f.).-

De galage (genêt). C'était l'enclos sauvage proche du hameau. Il avait pour fonction de fixer quelques éléments de la faune sauvage à proximité des habitations. C'est ainsi que les lapins de garenne y trouvaient le gîte, de même les grives à la saison hivernale. C'était le premier espace de chasse, le matin de l'ouverture de la chasse.

Linge (n.m.). Torchon. Mais la forme le linge désigne à la fois le linge de maison, les vêtements et tout ce qui peut constituer une lessive. C’est aussi tout le linge de maison dans son ensemble. Le linge a probablement représenté une richesse familiale qu’on mesure mal aujourd’hui et notamment la richesse des femmes puisqu’elles étaient dotées d’un trousseau. J’ai le souvenir d’armoires à linge particulièrement garnies de draps, serviettes de tables, serviettes de toilettes. Ma grand-mère paternelle soumettait ses hôtes à un étrange rituel, probablement venait-il de cet atavisme de l’attachement au trousseau. Après les repas de famille, quand les hôtes de la taulada, après la goutte, se levaient, ils devaient se plier à la tournée des armoires à linges comme d’autres font la tournée du jardin ou la tournée du verger. Ainsi ma grand-mère précédait-elle ses hôtes et allait de chambre en chambre, ouvrant les armoires pour jauger les piles de linge, commenter la dernière bujade et le temps des trousseaux.

Mourrain (n.m.).- Jeune cochon que l’on va engraisser. Sur le marché aux cochons de Lalinde qui se tenait sur la placette, près de la porte des Anglais, un espace particulier était réservé aux mourrains.

Mourre (n.m.).- « Le moussur fourre son mourre dans la bacade » (Le cochon enfouit son museau dans la pâtée). Le mourre est d’abord le museau du coc

Poignière (n.f.).- Mesure de grain. Il s’agit d’un récipient comportant deux poignées (ou poignières) servant à mesurer les légumes secs (fèves, gesses, haricots, petits pois) et plus généralement le grain, le froment.

 

 


*******************************************************************************************

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Bernard Stéphan sur le portail Overblog

Commenter cet article