Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vanxains

par Bernard Stéphan 24 Novembre 2019, 18:00 recherches sur le paysage

Village d'Oc/ Mots d'Oc.- Aujourd'hui c'est la dernière étape de notre incursion dans la Double, ce territoire de forêt et d'étangs de l'ouest du département de la Dordogne. Et nous allons à Vanxains. Ici La Rizonne, petite rivière forestière fait la frontière sud avec la commune de La Jemaye. Là encore des animaux comme la tortue cistude d'Europe, la loutre et le vison ont fait de ce milieu naturel leur espace privilégiés.

Le tilleul occupe le centre de la place du bourg de Vanxains. (Ph.BS)

 

Dans le village, autour de la place s'organise un très beau centre-bourg dont le milieu est planté d'un tilleul. L'église Notre-Dame (Ph.BS ci-dessous)  est un édifice roman du XIIe siècle.

Si le clocher est lui du XIVe siècle, la nef est fermée dans sa partie sud par une tour fortifiée, traduction de la double fonction défensive et religieuse de l'édifice à l'époque féodale.

Donnant sur la place (Ph. BS ci-dessus), le bâtiment de la mairie est un intéressant bâti révélant sur toute sa façade, sous le tombant du toit un ancien colombier comportant de nombreuses loges (les boulins de l'occitan boulis) pour les pigeons.

Le bâtiment de La Poste s'ouvre au premier étage sur une  galerie (ou véranda) à colonnes de pierres. Sur la place à proximité du tilleul a été conservé le poids public (Ph.BS ci-dessous). 

Dans le bourg, proche de l'église la maison de l'Archiprêtre ou de Sufferte est un bel édifice du XVIIe siècle cantonné au sud par une tour polygonale en pierre de taille s'élevant sur trois nivaux et coiffée d'un toit polygonal en tuiles plates. 

Maison dite de l'archiprêtre (XVIIe siècle) dans le bourg de Vanxains. (Ph. BS)

A voir dans l'angle est de la place une maison à l'intéressante toiture aux tuiles vernissées et colorées (Ph. BS ci-dessous).

Ici la pierre est blanche, un calcaire qui est typique de l'architecture de l'ouest du Périgord et des Charentes proches.

Sur la commune plusieurs châteaux à apercevoir depuis les chemins ou les routes (ce sont des demeures privées). Ainsi le château de Brangelie (XVè et XVIIIè siècle), le château des Farges (XVè siècle), le château Trompette (XIXè siècle).

Vanxains a connu une certaine notoriété avec la personnalité de Susanne ou Suzette Labrousse, née au village au XVIIIè siècle, dite « la prophétesse de Vanxains ». Qualifiée de mystique révolutionnaire, affirmant avoir des visions, elle avait émis des prédictions annonçant la Révolution française et la constitution civile du clergé. Devenue personnage de curiosité à Paris, elle fut protégée par la Duchesse de Bourbon avant d'aller à Rome pour tenter de rencontrer le pape. Son séjour s'acheva dans les geôles du château Saint-Ange. Sortie de prison, elle meurt en 1821 à Paris entourées de quelques fidèles qui voyaient en elle une prophétesse inspirée.

Nous retrouvons les racines occitanes de plusieurs lieux-dits et hameaux de la commune de Vanxains. Ainsi La Bélaudie (peut-être de l'occitan bélonio pour figier), Chignac (du gascon chignau pour petite parcelle), Les Grèzes (de l'occitan gruso pour friche ou terre inculte), Leygonie (rapport à l'eau avec la racine aiga ou eigo pour eau) , Le Terme (terme est un des nombreux mots occitans pour désigner une colline, un coteau).

Le toponyme Vanxains renverrait à un patronyme d'origine germanique, Avansso. Ce serait donc à l'origine le bien ou la terre d'Avansso. Dans sa forme occitane il s'écrit VANSENS et se prononce Vein'schem'.

*  Cette chronique est un rendez-vous hebdomadaire de RVB (Radio Vallée Bergerac) diffusé sur 96,3 MHZ à Bergerac et alentours durant la saison 2019-2020.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page