Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saint-Laurent-des-Hommes

par Bernard Stéphan 3 Novembre 2019, 11:53 recherches sur le paysage

La façade de l'église de Saint-Laurent-des-Hommes. (Ph.BS)

Village d'Oc/ Mots d'Oc.- A partir d'aujourd'hui et pour quatre étapes nous faisons une incursion dans la Double, vaste forêts ponctuée de nombreux étangs sur la rive droite de la rivière Isle, et ainsi en allant progressivement vers le département de la Charente.

Le territoire de la commune a révélé une occupation ancienne avec quelques objets témoins du néolithique, les traces d'une villa gallo-romaine au hameau de Bénévent. Au sud du bourg au moment de la mise en conformité d'un terrain pour y construire un lotissement, une vaste nécropole mérovingienne de 364 sépultures a été mise à jour grâce à une fouille préventive. Datée de la fin du Vè siècle et début du VIè, cette nécropole a révélé de nombreux éléments funéraires accompagnant les dépouilles au moment de la mise en terre, dont des bijoux et objets de parures et quelques éléments utilitaires.

La tour gothique de l'église. (Ph. BS)

 

A voir au centre du bourg l'église qui est une construction gothique de 1362, succédant à une église romane détruite. A voir habillant le fond du chœur un magnifique retable baroque du XVIIe siècle récemment restauré.

Le magnifique retable baroque a été restauré. (Ph.BS)

Près de l'église la mairie est installée dans une vieille maison typique de l'architecture de la Double, récemment restaurée. Elle est à colombages et possède, en façade un balet, à savoir une galerie qui forme ici une véranda, mais aussi un balcon couvert.

Ces balets sont typique des maisons que l'on rencontre dans les villages de la forêt et notamment des maisons paysannes.

C'est lo balet en occitan (on prononce bôlè) qui renvoie au mot balèvre (bôlèbra en occitan) qui désigne une marche extérieure de la porte d'entrée. Dans la commune voir la ferme de Bigoussas qui est en restauration. C'est ici un exemple de l’architecture typique, la bâtisse est dans son jus avec ses murs à pans de bois, en torchis et ses toits de tuiles plates.

La ferme de Bigoussas avec son architecture doublaude typique. (Ph.BS)

Plusieurs lieux-dits de la commune de Saint-Laurent-des-Hommes ont des racines occitanes. Par exemple La Vigerie (de viguier pour renvoyer à la fonction judiciaire à laquelle était soumis le domaine), Les Nauves (renvoie à noue ou a l'ancien français noihe pour zone marécageuse, vallon humide. Le mot occitan nauva désigne la queue d'étang), Claud du Boeuf (renvoie à clau pour clôture),

Le toponyme Saint-Laurent-des-Hommes renvoie au saint patron de la paroisse, quand à hommes il est une altération du toponyme d'origine Saint-Laurent-des-Olmes (olmes est le mot occitan pour orme). Sur la carte de Cassinie à la fin du XVIIIe siècle la paroisse est appelée Saint-Laurent-de-Double. Une mention très ancienne du XIIIe siècle évoque Saint-Laurent-près-de Bénévent. Dans sa forme occitane il s'écrit Sent Laurenç daus Urmes  et se prononce Schan Laouren dos omé.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page