Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Saint-Jean d'Eyraud

par Bernard Stéphan 12 Octobre 2019, 10:54 recherches sur le paysage

Bâtiment traditionnel mairie-école à Saint-Jean d'Eyraud. (Ph.BS)

Village d'Oc / Mots d'Oc.- Aujourd'hui nous allons dans la petite région naturelle du Landais, un paysage de forêts, de  clairière et de landes et nous ouvrons notre carnet de découverte à Saint-Jean d'Eyraud. Le village doit d'ailleurs son nom à l'Eyraud, petite rivière qui prend sa source à proximité. Le bourg central est un village structuré autour d'une très ancienne église romane construite au XIIe siècle et qui fut remaniée au XIXe. On notera la beauté de l'appareillage extérieur du chevet.

L'église romane de Saint Jean d'Eyraud (Ph.BS)

A l'intérieur voir quelques vitraux réalisés par des maîtres verriers de Périgueux au XIXe siècle. Et notamment le vitrail de Marie foulant un serpent et la représentation de Sainte-Anne (Phto BS ci-dessous).

 

A proximité de l'église quelques arbres remarquables dont de rares acacias ayant atteint des dimensions exceptionnelles.

 

On notera l'architecture typique de l'ensemble école-mairie, exemple de constructions des écoles publiques au début de la IIIe République, non sans monumentalité puisque la porte d'entrée est encadrée d'une reproduction de colonnes antiques.

Sur l'Eyraud, dans la petite vallée, à une centaine de mètre du bourg, le lavoir du village a été établi et restauré il y a peu.

 

Saint Jean d'Eyraud est située dans la région naturelle du Landais (lo landès en occitan). On peut dire que ce vaste ensemble forestier est la continuation de la Double, au sud de la rivière Isle, les étangs moins nombreux. La forêt est essentiellement constituée de pins maritimes, (pinier en occitan avec le mot pinièra pour forêt de pin qui a donné pinière en français régional). Chêne et châtaigniers sont présents. La forêt est ponctuée de landes à bruyères ou brande (bruga pour lande à bruyère et brugo pour bruyère. En gascon on utilise le mot brana).

Sur la commune la gentilhommière de Calville (privée) est une chartreuse sur cour carrée construite au XVIIe siècle.

La densité et l'importance de la forêt ont constitué un refuge pour les maquis entrés en Résistance pendant l'Occupation. C'est sur la commune de Saint-Jean d'Eyraud  que le 22 juin 1944 a été arrêté par des Résistants Charles Platon, amiral, ex-membre du gouvernement de Vichy, réfugié ici dans sa propriété. Après un jugement en cour martiale, il fut fusillé le 5 août 1944.

Sur le territoire de Saint-Jean d'Eyraud on relève plusieurs lieudits qui ont des toponymes à racines occitanes. Par exemple Bosredon (pour le bois de la colline ronde), Le Pey (une des multiples formes occitanes pour puy, colline), Planège (de l'occitan planeso pour esplanade, plateau, que l'on retrouve dans la variante auvergnate de planèze) ( Chadelaygue composé de chadel pour don, donation, et aygue pour eau).

Le toponyme Saint Jean d'Eyraud renvoie au saint patron de la paroisse (Saint-Jean Baptiste) et au ruisseau qui prend sa source à proximité du village. Dans sa forme occitane il s'écrit SENT JOAN D’EIRAUD  et se prononce Sïn Tzan d'Eïro.

*  Cette chronique est un rendez-vous hebdomadaire de RVB (Radio Vallée Bergerac) diffusé sur 96,3 MHZ à Bergerac et alentours durant la saison 2019-2020.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page