Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dictons de septembre

par Bernard Stéphan 1 Septembre 2020, 09:41 traditions orales

En septembre.- En septembre l'éphéméride renvoie souvent aux vendanges. Ainsi « Septembre humide/ Pas de tonneau vide », dit-on en Auvergne et on ajoute en Bourbonnais :«Si en septembre il tonne/ La vendange sera bonne. » Le 1er septembre on fête Saint-Gilles avec ce présage:«Si le 1er entre en beau/ Tout l’automne sera beau. » Et on ajoute même dans le Val de Loire que si le soleil est au rendez-vous de la Saint-Gilles, c’est une promesse de beau temps jusqu’à la Saint-Michel (29 septembre). Et pour se convaincre qu'on a changé de mois, on dit en Limousin : « Pour Saint-Gilles / Août est sans voix ».

L’éphéméride renverra à saint Laurent le 10. « Pluie de saint Laurent/ survient encore à temps », dit un dicton d’Auvergne. Et on ajoute en Saintonge : « Saint-Laurent mouillée/ L’automne est au bout de l’allée. »

Pour Saint-Alain (le 9), ce dicton prometteur pour les vignerons:«Rosée de Saint-Alain/ Est, dit-on, rosée de vin ». Et c'est la sainte Croix le 14 : « Pour sainte-Croix/ Semailles partout à la fois », dit un dicton du pays Arédien en Limousin. C’est Lambert que l’on fête le 17 septembre. Il est accompagné d’un cortège de dictons. Ainsi « Saint-Lambert pluvieux/ Est suivi de douze jours dangereux ».

Le jour de Saint Maurice (le 22) est considéré par les jardiniers comme le jour des semis des petits pois et à la saint Firmin (le 25) ce dicton méridional annonce la saison qui va changer :«A la saint Firmin / L’hiver est en chemin/ A la saint Luc (18 octobre)/ La neige est au suc. »

Et arrivera la Saint-Michel le 29 septembre. Grand saint agraire qui, dit-on, offre une période de beau temps qui fait appeler ces journées «l’estive de Saint-Michel » ou « l'été de la saint Michel ». Les dictons sont nombreux. Ainsi, « De Saint-Michel à Toussaint/ Les labours sont en train », dit-on en Auvergne, ou «Quand l’hirondelle voit la Saint-Michel/ L’hiver ne viendra qu’à Noël », ajoute-t-on en Périgord ou encore « Toutes les pluies perdues/ Pour la Saint-Michel sont rendues », croit-on en Berry.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page