Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Periberry

Ethnologie, Berry, Périgord, Auvergne, Bergerac, Dordogne, Loire, tradition orale, mémoire paysanne, recherche sur le paysage, randonnées pédestres en Auvergne et Pyrénées, contes et légendes, Histoire.


Bergerac: 6 / Bergerac pas à pas...

Publié par Bernard Stéphan sur 27 Août 2018, 15:50pm

Catégories : #Histoire, mémoire vivante

Mots d'OC/ Ville d'OC/ Bergerac pas à pas (6).- Je vous propose une découverte historique de quelques édifices qui marquent la ville de Bergerac. Et pour commencer sachez que Bergerac possède 10 édifices qui sont classés au titre des Monuments Historiques. Mais de nombreux autres bâtiments méritent attention, notamment dans la vieille ville, le long des quais et quelquefois dans des nouveaux quartiers où on peut repérer quelques pépites.

Commençons par l'église Notre-Dame. En langue d'oc l’église c’est la glèisa. De style néo-gothique du XIXè la construction a débuté en 1854 sous l'égide de l'architecte Paul Abadie qui fut, plus-tard, l'architecte du sacré-Coeur de Montmartre à Paris. Elle correspond au grand mouvement du renouveau catholique qui se traduit notamment en Périgord par une campagne de constructions d'églises et aussi de missions avec mise en place de calvaires et de croix de carrefours. Son cloché est doté de 4 grosses cloches, les campanes (de l'occitan campanas).

Autre église, Saint-Jacques dans la vieille ville. N'oublions pas que Bergerac était une étape du chemin de St Jacques de Compostelle en venant du nord, sur la voie dite de Vèzelay, mais aussi sur le camin (ou chamin) Rocamadour-Bergerac avant ensuite de prendre le camin de St Jacques. Église très ancienne puisque attestée en 1088 et probablement édifice de seconde génération sur un lieu de culte antérieur puisqu'une première église fut détruite et reconstruite au alentours de l'an 770. Subissant les tourments des guerres de religion, elle fut peu à peu reconstruite pour acquérir son aspect actuel sous Louis XIV. Un magnifique orgue Cavaillé-Coll de 1877 a été restauré récemment. A proximité, place Pélissière, trône la statue de Cyrano de Bergerac en bronze polychrome.

On fera une halte 29 rue des Fontaines pour regarder la maison dite Vieille Auberge. Un bâtiment renaissance du XVIè siècle. C'était à l'origine une maison de marchand. L'inventaire de Mérimée précise que le rez-de-chaussée présente quatre arcs ogivaux avec colonnettes et chapiteaux ornés de feuilles de lierre.

Parmi quelques lieux emblématiques, il y a le temple protestant de la place Caylat. Il s'est installé dans l'ancienne église des Récollets en 1792. Sa façade est une construction néo-classique de 1870. Le temple ouvre sur une place où abondent les maisons à colombages. On trouve aussi beaucoup de façades à colombages place de la Mirpe au cœur de ce qui fut au Moyen-Age le bourg castral et également place du Feu, une maison à pan de bois s’appuie sur des poteaux cormiers ouvragés. Colombage trouve en occitan plusieurs mots comme emban en gascon, coulana en languedocien. On trouve aussi bardis pour torchis, appareil de comblement des fameux colombages.

*  Cette chronique est un rendez-vous hebdomadaire de RVB (Radio Vallée Bergerac) diffusé sur 96,3 MHZ à Bergerac et alentours durant la saison 2017-2018.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents