Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lalinde

par Bernard Stéphan 29 Mars 2018, 07:52 recherches sur le paysage

La bastide de Lalinde vue du coteau de Saint-Front (Ph.BS)

Villes et villages d'Oc/ Lalinde.- Aujourd'hui nous passons par la bastide de Lalinde, sur la Dordogne. Bastide anglaise fondée en 1267. Ce qui marque cette cité c'est la rivière. La Dordogne est ici très large, avec des îles en amont, les bélisses (de l'occitan bélissà), des cassures de la rivières, des chenaux étroits avec des passages difficiles pour les mariniers dont le saut de la Gratusse et le Grand Thoret. Face à la cité, sur le tertre, perchée sur une falaise, la chapelle de Saint-Front de Colubri.

La chapelle de Saint-Front de Colubri domine la vallée depuis l'aplomb de la colline. (Ph.BS)

En mémoire du Coulobre, un animal fantastique, mi serpent mi dragon, qui vivait dans une caverne ouverte dans la falaise, sous la chapelle, il prélevait son tribut sur la rivière en happant les mariniers. Il fut terrassé par l'apôtre saint Front. Il en est resté une interjection, « quel coulobre ! » « cal coulobré ! » qui s'entend pour exprimer une grande surprise ou pour désigner un enfant farceur.

La halle du marché, construite sur la place carrée au centre de la bastide. (Ph. BS)

La cité a gardé son plan rectiligne autour de sa place, typique des bastides. Une halle du marché a été reconstruite au XIXè siècle. Suubsiste à l'ouest une porte de l'ancien rempart, porte en brique dite porta de brageira (porte de Bergerac).

Vestige des anciens remparts, la porte de Bergerac est construite avec un appareil de briques rouges. (Ph. BS)

Au nord, le canal latéral de Mauzac à Tuilières à modifié le paysage au moment de son creusement et sa mise en service en 1843, les matériaux ont servi à combler les fossés entourant la bastide. Proche de la mairie l'ancien port du canal a été conservé, ainsi que l'écluse et la maison de l'éclusier.

Le canal latéral à la Dordogne, de Mauzac à Tuilières, longe la bastide par le nord. (Ph. BS)

Sur la Dordogne, appuyé sur l'ancien rempart, le château (XIIIè et XIXè siècle) de la bastide fut fief seigneurial, prison, siège de la justice de paix avant de devenir résidence privée. Sur la place centrale, le calvaire est un des plus ancien monument, il est datée de 1351, souvenir du jubilé du pape Clément VI.

Le château s’appuie sur le rempart donnant sur la rivière. (Ph. BS)

La toponymie de Lalinde donne à controverse. Certains auteurs y voient la racine lindon, vieux mot gaulois désignant l'eau, le fleuve. D'autres y voient le Diolindum de la vieille carte romaine connue sous le nom de Table de Peutinger, mot constitué du gaulois diuo (divin) associé à lindon (l'eau). Dans sa forme occitane ; Lalinde s'écrit La Linda et se prononce [la’lindɒ] (lo lindao)

* Cette chronique est un rendez-vous hebdomadaire de RVB (Radio Vallée Bergerac) diffusé sur 96,3 MHZ à Bergerac et alentours durant la saison 2017-2018.

Au droit de la bastide, au moment de l'étiage, le lit de la rivière révèle les hauts fonds qui étaient la hantise des gabarriers avant que ne soit creusé le canal pour éviter ces passages difficiles. (Ph. BS)

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Haut de page