Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Periberry

Ethnologie, Berry, Périgord, Auvergne, Bergerac, Dordogne, Loire, tradition orale, mémoire paysanne, recherche sur le paysage, randonnées pédestres en Auvergne et Pyrénées, contes et légendes, Histoire.

Mot perdu: pélou

 

Pélou.- Voici un mot qui nous renvoie en sous-bois, en automne. Puisque le pélou est dans une première acception la bogue de châtaigne ou de marrons. Mot issu de l’occitan peloun, peau, petite peau.

En l’espèce c’est d’abord la bogue des châtaignes hérissée de piquants. C’est le hérisson des  châtaignes et des marrons. On ouvre la bogue ou on fait éclater la bogue pour en extraire les châtaignes.

Le mot renvoie à une acception proche, c’est le pelou lorsqu’il s’agit de la pelote, de la balle. Se mettre en pelou c’est se mettre en boule. 

On trouve en Rouergue le pélounié qui est le tas de châtaignes.

Dans une autre acception une personne qui est comme un pelou est une personne chagrine, inabordable, qui a des réactions très vives, une écorchée vive.

En Limousin le pelou est aussi un petit ustensile de fer plat dont on se sert pour retourner les tourtous, ces galettes de blé noirs typiques de la cuisine paysanne limousine. C’est aussi, toujours dans cette cuisine des tourtous, la plaque métallique sur laquelle on fait cuire les fameuses galettes.

Etrangement dans le parler creusois, le mot pelou a une seconde acception, il désignait les cils.

Il existe une autre acception du mot dans le parler du Périgord et de la Gascogne. Le pélou est la désignation péjorative du paysan. J'ai le souvenir d'enfants dans la cour de l'école se traitant de pélous. Manière locale de se traiter de "paysans !" à prendre alors comme une injure

 

Mot perdu: pélou
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos


Voir le profil de Bernard Stéphan sur le portail Overblog

Commenter cet article